41 rue Gustave Simonet 94200 Ivry-sur-Seine
Lun. au Jeu. 08:00 - 12:30 | 14:00 - 18:30 / Ven. 08:00 - 12:30 | 14:00 - 18:00

La nouvelle réglementation 2018 du contrôle technique

                A partir du mois de mai 2018, le contrôle technique va connaître une véritable révolution. Afin d’être plus en accord avec les directives européennes, ce contrôle créé en France en 1992 s’apprête à devenir plus sévère, avec des règles plus restrictives en matière de sécurité automobile.

Quel est l’intérêt du contrôle technique ?

Créé en 1992, le contrôle technique a pour objectif de mettre sur la route uniquement des véhicules sécurisant et sécurisé, et de préserver l’environnement en retirant du circuit les voitures trop polluantes.

Selon les défauts détectés lors du contrôle, le propriétaire de la voiture a alors deux mois pour réaliser une contre-visite selon les réparations effectuées ou non. Obligatoire dans les six mois qui précèdent la quatrième année de la voiture, puis réalisé tous les deux ans, le contrôle technique version 2018 visera désormais 132 points de contrôle, contre 123 aujourd’hui.

La réglementation 2018 du contrôle technique devient plus sévères avec de nouveaux points de contrôle et une augmentation des tarifs.

Un contrôle technique plus sévère

Plus sévère, la réglementation 2018 du contrôle technique a pour ambition de faire diminuer encore les défaillances techniques et le nombre de morts sur la route. Ainsi, les sanctions, désormais au nombre de trois, seront plus importantes pour les véhicules qui ne respectent pas la législation.

Pour cela, on distingue trois types de défaillances :

  • Les défaillances mineures qui ne nécessitent pas de contre-visite
  • Les défaillances majeures qui nécessitent une contre-visite dans un délai de deux mois afin de vérifier que les réparations ont bien été effectuées
  • Les défaillances critiques

 

Ces dernières sont une nouveauté dans la réglementation du contrôle technique 2018. Elles concernent par exemple les freins abîmés ou encore les feux de croisement défectueux. Si des défaillances critiques sont décelées lors du contrôle technique, le véhicule concerné n’a alors le droit de rouler que le jour même pour se rendre directement chez un garagiste qualifié sous peine de lourdes sanctions.

Si le tarif des amendes reste inchangé, soit 135 € minoré à 90 € en cas de paiement immédiat, le prix du contrôle technique va quant à lui augmenter de 20 %.

 

Installé au 41 rue Gustave Simonet à Ivry-sur-Seine, le garage Rodriguez SA s’occupe de votre contrôle technique et de l’entretien de votre voiture au 01-46-71-15-27.